Info Panel
You are here:   Home  /  Histoire  /  Le jour du souvenir

Le jour du souvenir

Le jour du souvenir est souligné dans de nombreux pays le 11 novembre pour commémorer les sacrifices de la première guerre mondiale. Cette journée a lieu le 11 novembre pour rappeler la signature de l’Armistice mettant fin à la Première Guerre mondiale, en 1918.

2 personnes provenant de Padoue ont perdu la vie durant la première guerre mondiale :

  • Lieutenant Charles-Eugène Belzile du 22e bataillon. Il est décédé le 29 septembre 1916 de ses blessures. Il avait été blessé à la jambe puis amputé.
  • François Pelletier de Dufaultville du 24e bataillon. Il est décédé le 28 août 1918 en tentant de délivrer un message. Il fut atteint à la gorge par un tir de mitraillette. Il est décédé peu de temps après.

En ce qui concerne les pertes lors de la 2e guerre mondiale, 2 personnes également vivant à Padoue y ont perdu la vie :

  • Pierre Bérubé, sergent-major de compagnie au 22e royal regiment tué en action le 2 décembre 1944.
  • Philippe Côté, caporal dans le régiment de La Chaudière tué en action le 26 février 1945.

Également, 4 autres personnes nées à Padoue mais n’y vivant plus lors de leur enrôlement sont morts à la guerre :

  • Napoléon Charest, artilleur.
  • Philippe Charette, caporal.
  • Antonio Lévesque.
  • Jean E. Charest.

Dans le Progrès du Golfe du 16 janvier 1920, on y parle d’un monument qui sera érigé à Rimouski en l’honneur des soldats tombés au combat du district de Rimouski. On y retrouve les 2 soldats de Padoue.

Un monument à la mémoire des disparus du district de Rimouski

  2015  /  Histoire  /  Last Updated septembre 20, 2016 by  /  Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *